Actualité Santé

Comment obtenir une meilleure digestion en faisant du yoga? Soulagez-vous en s’entraînant…

 

Votre style de vie occupé vous laisse-t-il avec une foule de troubles digestifs? Est-ce qu’un étrange moment d’abus d’indulgence met votre ventre en panne? Le manque d’appétit, le manque d’énergie, la constipation, le reflux acide peuvent tous être des signes que votre système digestif fonctionne au-dessous de la moyenne. Même s’il est toujours bon de consulter un médecin, vous pouvez également rechercher des moyens naturels d’aider votre corps. La thérapie de yoga, avec sa capacité à tonifier, à renforcer et à détendre, est également bénéfique pour nos organes internes et les aide à fonctionner de manière optimale. Essayez quelques postures de yoga

Selon l’Ayurveda, l’Agni ou feu digestif est la force qui régule de manière globale nos corps vivants. Il décompose non seulement ce que nous mangeons et buvons, mais également tout ce que nous ingérons de l’environnement, en éliminant les déchets et en métabolisant ce dont le corps a besoin. Notre apparence, notre force physique, notre énergie et nos ojas, la vitalité qui met un ressort en lumière et une lueur sur votre visage, tout cela et plus sont déterminés par Agni. L’Agni maintient également les maladies à distance. Dans le langage moderne, un terme comparable, bien que moins évocateur, pour Agni serait métabolisme. Lorsque l’Agni est faible, par exemple en raison de mauvaises habitudes alimentaires ou de facteurs liés au mode de vie, notre digestion en prend un coup.

Le yoga contribue activement à la fonction de l’Agni et peut améliorer le processus de digestion de nombreuses manières:

Le yoga améliore le flux sanguin vers les organes digestifs.

Il peut stimuler l’Agni pour augmenter notre appétit.

Les étirements de yoga manipulent et tonifient les muscles abdominaux, améliorant leur capacité à déplacer efficacement les aliments dans le tube digestif. Cela aide également à réguler le transit intestinal, prévient la constipation et maintient les dépôts de graisse en échec.

Des postures de yoga spécifiques aident à revitaliser le foie, le pancréas, la vésicule biliaire, la rate et les intestins, permettant ainsi au corps de repousser une foule de troubles digestifs.

Yoga-sanas aident le corps à éliminer les toxines stockées dans notre corps en raison de mauvais choix alimentaires, de mauvaises habitudes et du stress.

Un régime de yoga régulier peut aider toutes vos fonctions corporelles, mais les asanas suivantes sont particulièrement utiles pour la digestion.

Ardha Matysendrasana (demi-spinal assis): améliorer le mouvement digestif

Les torsions abdominales comme l’ardh matysendrasana stimulent le métabolisme et massent les organes internes tels que le foie, la rate, le pancréas, les reins et le côlon, améliorant ainsi la circulation sanguine et les mouvements de l’intestin. Elles soulagent également la constipation.

=Asseyez-vous sur votre tapis avec vos jambes étirées.

=Pliez le genou droit, passez votre pied droit sur la cuisse gauche.

=Placez votre bras gauche autour de votre genou plié, en tournant lentement votre poitrine vers la droite.

=Soutenez-vous avec votre main droite, en plaçant la paume de votre main vers votre dos, les doigts tournés vers vous. Vous allez maintenant sentir la torsion dans votre colonne vertébrale supérieure.

=Tenez votre tête et votre cou bien droit et regardez par-dessus votre épaule droite. Maintenez la position pendant 30 secondes à une minute.

=Revenez à la position de départ et répétez de l’autre côté.

Dhanurasana (Position de vache): pour tonifier les muscles abdominaux et stimuler les organes digestifs

Le Dhanurasana est une position puissante qui s’incline dans le dos et rétablit l’équilibre du système digestif dans son ensemble. Comme son nom l’indique, votre corps adopte une posture semblable à un arc lors de l’exécution de cette asana.

=Allongez-vous sur le ventre, les pieds légèrement écartés et les bras tendus vers le bas.

=Pliez vos genoux vers le haut, atteignez vos bras en arrière et tenez fermement vos chevilles avec vos mains.

=Inspirez, soulevez votre poitrine du sol et tirez vos jambes vers le haut et le dos.

=Regardez droit devant vous et respirez lentement.

=Tenez cette position pendant 15 à 20 secondes (moins, si vous ne vous sentez pas à l’aise).

=Lâchez vos chevilles et abaissez doucement vos jambes et votre torse pour revenir à la position de départ.

=Détendez-vous complètement pendant plusieurs minutes après le dhanurasana.

Pavanmuktasana (Pose anti-vent): libérer les gaz piégés et autres toxines

Cette asana appuie et masse les deux points de côlon ascendants et descendants, stimulant ainsi le flux sanguin vers les organes digestifs. La compression aide à soulager les gaz emprisonnés dans l’abdomen. Pavanamuktasana peut faire partie de votre routine de yoga quotidienne. De plus, c’est une bonne position à effectuer après un repas copieux, si vous vous êtes surestimé et que vous en ressentez les conséquences!

=Allongez-vous sur le dos.

=Inspirez profondément, en soulevant vos genoux pliés vers votre menton.

=Soulevez lentement votre tête du sol et avancez-la jusqu’à ce que votre menton touche vos genoux pliés.

=Enroulez vos bras autour de vos jambes, vos mains se rejoignant à la région du tibia. Vos jambes doivent appuyer doucement sur l’abdomen.

=Maintenez cette position en inspirant et en expirant profondément.

=Maintenant, retournez votre corps au sol et détendez-vous.

Uttanasana (coude en avant permanent): pour stimuler le flux sanguin vers les organes digestifs

Uttanasana améliore la digestion en comprimant la région abdominale et en stimulant le flux sanguin vers les organes digestifs. C’est aussi une position profondément relaxante.

=Tenez-vous debout avec vos pieds légèrement écartés, les pieds fermement ancrés sur votre tapis.

=Inspirez profondément, tendez les bras au ciel, puis expirez lentement en vous penchant en avant. Si possible, laissez vos mains atteindre le sol et reposez-vous sur le tapis.

=Votre tête, votre cou et le haut du corps doivent être complètement détendus. =Respirez profondément les yeux fermés. =Restez dans cette position pendant 30 secondes à une minute.

=Après quelques respirations, placez vos mains sur vos hanches, inspirez et levez-vous lentement. Sentez l’étirement de vos muscles abdominaux à mesure que vous montez.

Shalabhasana (Pose de locustes): tonifier l’abdomen et renforcer les organes digestifs

La position de sauterelles tonifie la région abdominale et le plexus solaire, ce qui est particulièrement bénéfique pour les reins, le pancréas et le foie. Elle aide à résoudre tout dysfonctionnement digestif et renforce la vessie.

=Allongez-vous à plat ventre sur le sol.

=Placez vos paumes sous vos cuisses ou face à vous.

=Expirez, contractez vos muscles abdominaux et soulevez les deux jambes du sol, aussi haut que vous le pouvez. =Votre poids devrait aller vers le menton.

=Laissez vos bras rester ancrés au sol, soutenant la position.

=Tenez la position pendant au moins trois respirations, un peu plus si vous le pouvez.

=Concentrez-vous sur votre plexus solaire et vos muscles abdominaux tendus.

=Abaissez lentement vos jambes au sol et ramenez vos bras en position normale.

Vajrasana : faciliter la digestion et lutter contre les problèmes d’estomac

La foudre position aide le corps à surmonter l’hyperacidité, l’indigestion, la constipation, la formation de gaz et les ulcères. Cela aide également à améliorer la digestion faible. Pratiquez le vajrasana tous les jours après un repas pour vous assurer que votre nourriture soit bien digérée. Évitez de vous asseoir dans le vajrasana si vous avez une raideur au niveau des pieds, des chevilles ou des genoux ou si vous avez une glissade discale.

=Agenouillez-vous sur votre tapis et abaissez votre dos pour vous reposer confortablement sur vos jambes pliées.

=Vos pieds devraient idéalement être rapprochés.

=Placez les paumes ouvertes de vos mains l’une sur l’autre sur vos genoux.

=Fermez les yeux, détendez-vous et concentrez-vous sur votre respiration. Certains enseignants recommandent de visualiser un coup de foudre de diamants scintillants le long de la colonne vertébrale, remplissant votre corps de son éclat et de sa puissance.

=Tenez la pose de vajrasana pendant 3 à 5 minutes.

Gardez à l’esprit ces choses à faire et à ne pas faire pour le yoga

Réactivez ces positions régulièrement tous les matins à jeun pour faciliter la digestion. Le vajrasana et le pavanmuktasana peuvent également être préparés après un repas pour faciliter la digestion.

Passez une bonne nuit de sommeil pour rester frais et alerte lorsque vous pratiquez le yoga. Rappelez-vous que ne pas avoir une bonne nuit de sommeil peut également causer des ravages sur votre système digestif.

Évitez les asanas liées à la digestion si vous souffrez d’hyperthyroïdie, de diarrhée ou si vous vous remettez d’une hernie hiatale ou d’une chirurgie abdominale. La sciatique, les menstruations et la grossesse sont également des conditions dans lesquelles ces asanas sont contre-indiquées.

Si vous êtes nouveau au yoga, consultez votre médecin avant de tenter les asanas. Inscrivez-vous dans une bonne école de yoga et incorporez ces asanas à votre routine sous la direction d’un instructeur qualifié.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top