Actualité Santé

Quoi manger et quoi éviter lors de sa grossesse ?

Félicitations ! Un nouveau visiteur va bientôt arriver au bout de neuf mois. Même si vous en êtes heureuses, vous vous posez sûrement des questions sur cette nouvelle aventure. En particulier, comment devrait être l’alimentation d’une femme enceinte ?

Dans cet article, nous vous présentons les aliments les plus sains ainsi que les aliments les plus dangereux lors de cette expérience fabuleuse.

GROSSESSE : CE QU’IL FAUT MANGER

  1. Graines et céréales

Tous les grains entiers sont excellents pendant la grossesse car ils sont riches en fibres. Ceux-ci incluent le pain, le riz, les pâtes, le blé et les flocons d’avoine. En plus d’être une excellente source de fibres, ces aliments sont également riches en minéraux et souvent enrichis en fer.

Les femmes enceintes sont très susceptibles à la constipation, ce qui peut entraîner des hémorroïdes douloureuses au troisième trimestre et après l’accouchement. C’est pourquoi il vaut mieux consommer beaucoup de fibres.

  1. Produits laitiers

Lors de votre grossesse, le calcium est très important. Prenez du lait écrémé ou à faible teneur en matière grasse, du paneer, duyaourt, du lassi ou du babeurre. Ils sont non seulement riches en calcium mais également en  vitamine B12  et vitamine D.

Buvez aussi beaucoup de lait, parce qu’il permet d’améliorer la digestion et l’appétit. Buvez 2 à 3 verres de lait chaque jour.

Si vous avez des intolérances au lactose, référez-vous à votre médecin qui vous proposera les substituts adéquats.

  1. Fruits et légumes

Les femmes enceintes devraient manger au moins six portions de fruits et de légumes par jour. Ils sont très riches en vitamines, minéraux et fibres. La vitamine C, en particulier, renforce les gencives et les tissus, aide à guérir rapidement les plaies et aide également à absorber le fer.

Manger une variété de fruits colorés pendant la grossesse assure que le bébé recevra tous les antioxydants, vitamines et minéraux essentiels. Les légumes à feuilles vertes comme la bette à carde, le chou frisé et les épinards sont une excellente source de folate, de minéraux et de vitamines C, K et A.

  1. Minéraux

Les principaux minéraux essentiels à la grossesse sont les suivants:

  • Calcium: (RDA 1000 mg) trouvé dans la plupart des légumes verts, produits laitiers, légumineuses et noix.
  • Zinc: (RDA 15 mg), grains entiers, brocoli, œufs, viandes maigres et tomates.
  • Fer: (RDA 30 mg) grains entiers, légumes verts, viandes, légumineuses, fruits secs et tofu.
  • Iode: (RDA 175mcg) sel, fruits de mer et fromage iodés.
  • Sélénium: (RDA 65mcg) fruits de mer et céréales.
  • Phosphore: (700 mg de RDA) poisson, œufs, viandes.
  • Magnésium: (RDA 360 mg) tous les haricots, noix de cajou, brocolis et tofu.
  • Fluor : (RDA 3.1mg) eau fluorée, fruits de mer et thé.

 

  1. Protéines

Incluez suffisamment de protéines dans votre alimentation. Mangez de la viande maigre (à l’exclusion du foie), du poisson, des œufs, des haricots et des germes. Mangez du poisson 2-3 trois fois par semaine, dont des poissons de mer. Ils sont très riches en acides gras oméga-3, qui font partie de ces graisses saines.

Les acides gras oméga-3 sont responsables d’un développement plus rapide du cerveau de votre enfant. En dehors de cela, les acides gras oméga-3 préviennent également les risques d’asthme et d’allergies à un âge plus avancé.

  1. Graisses

Votre corps a besoin d’acides gras essentiels (AGE) pour maintenir le métabolisme pendant la grossesse. Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont extrêmement vitaux pour le développement cérébral normal du fœtus.

Le DHA (acide docosahexaénoïque) présent dans les acides gras oméga-3 joue un rôle crucial dans le développement cérébral du fœtus.

L’huile d’olive, l’huile de foie de morue, le poisson, l’huile de germe de blé, l’huile de lin et l’huile de noix de coco constituent de bonnes sources de graisses essentielles.

  1. Haricots et légumineuses

Les haricots et les légumineuses sont indispensables pour une alimentation saine. Ils sont riches en protéines, en fibres et en nutriments essentiels comme le zinc, le fer, le folate et le calcium. Ajoutez des haricots à vos salades, soupes, nouilles et pâtes.

  1. Noix et graines

Les noix et les graines étant riches en acides gras, en vitamines et en minéraux, sont indispensables à votre alimentation. Lorsque vous avez faim entre les repas, mangez une poignée d’amandes, de noix de cajou, de noix ou de pistaches. Elles sont une bonne source de vitamine E et d’excellents minéraux comme le fer, le magnésium, le zinc, etc., qui sont bons pour la croissance de votre fœtus.

Les graines de citrouille, de tournesol, de sésame et de lin sont très riches en minéraux, en vitamine B et en fibres. La graine de lin est  riche en acides gras oméga-3. Vous pouvez avoir les avoir entières ou les réduire en poudre et les mélanger avec du lait.

  1. Baies

Elles sont riches en acide folique, en  vitamine C, en potassium et en fibres. Elles sont bonnes pour le développement du fœtus. Vous pouvez en mettredans vos céréales ou les manger fraîches.

  1. Saumon

Le saumon est une bonne source d’acides gras oméga-3 et de protéines. Ses graisses essentielles aident au développement du cerveau et des yeux de bébé. Il est également bon pour satisfaire les besoins en protéines des femmes enceintes.

  1. Patates douces

Elles contiennent des fibres nutritives, du potassium, du fer, du cuivre, des  vitamines C et B6 et du bêta-carotène. Manger des patates douces peut répondre à vos besoins en fer. Faites bouger vos papilles en mangeant des patates douces cuites au four, en purée ou même frites.

  1. Produits laitiers

Le lait contient une panoplie de minéraux et de vitamines essentiels dont vous avez besoin lors de votre grossesse. Prenez du lait entier car il contient des vitamines liposolubles.

Le lait contient également de grandes quantités de calcium, d’acides aminés et de protéines. Il contient des triglycérides à chaîne moyenne (MCT) et des antioxydants réduisant le cholestérol.

Les personnes intolérantes au lactose peuvent choisir parmi le lait de chèvre, le lait de soja, le lait de riz, le lait d’amande ou le lait d’avoine, car ils sont tous sans lactose.

  1. Viande rouge

La viande rouge maigre est une excellente source de protéines de haute qualité, essentielle au développement du bébé au cours des derniers trimestres. Ce n’est pas seulement riche en protéines mais aussi en fer. Le fer transporte l’oxygène au cerveau de votre bébé. La consommation de viande de porc et de bœuf maigre donnera également aux femmes enceintes une dose supplémentaire de  vitamine B  et de fer.

GROSSESSE : CE QU’IL FAUT EVITER

  1. Fruits à éviter

Il y a beaucoup de fruits que vous devez éviter pendant la grossesse :

  • Dans certains pays, la papaye pendant la grossesse est considérée comme nocive pour le bébé. Beaucoup de gens pensent peut-être que c’est une superstition, mais même la science a prouvé que les papayes brutes et semi-mûres étant riches en latex provoquent des contractions utérines et donc un travail précoce. Cependant, en revanche, la consommation de papayes bien mûres pendant la grossesse est excellente.
  • Les ananas doivent également être évités car ils contiennent de la bromélaïne et peuvent conduire à un ramollissement du col utérin et à un travail précoce.
  • Les raisins doivent être évités au dernier trimestre : cela peut entraîner une augmentation de la chaleur corporelle.

 

  1. Café et autres boissons excitants

Le café a peut-être été votre booster pendant toutes ces années, mais pas pendant votre grossesse. Réduisez votre consommation de café et d’autres boissons contenant de la caféine. Des études antérieures ont montré qu’une trop grande quantité de caféine dans votre alimentation pouvait entraîner des fausses couches, un retard de croissance ou une insuffisance pondérale chez les bébés.

Donc, évitez le thé, le café, les sodas ou toute autre boisson gazeuse.

  1. Légumes et fruits non lavés

Lavez bien vos fruits et légumes parce que le parasite toxoplasma gondii et la bactérie listeria se cachent souvent dans ces derniers.

Dans les pays où les pesticides sont utilisés en grande quantité, il est préférable de peler les fruits avant de les consommer.

Les légumes crus doivent être évités, en particulier les germes crus et les vinaigrettes, car ils peuvent contenir des bactéries et des virus nocifs.

  1. Fruits de mer crus

Les principaux aliments à ne pas manger pendant la grossesse sont les poissons crus et non cuits. Les mollusques et crustacés, les marlins, les espadons, les requins et les sushis contiennent tous du méthylmercure qui nuit gravement au développement du cerveau du fœtus.

Évitez aussi les poissons pas assez cuits, car ils pourraient contenir des bactéries nocives et vous transmettre une infection indésirable.

  1. Viandes crues

Les viandes crues et insuffisamment cuites sont à éviter. En plus de contenir éventuellement des bactéries infectieuses, celles-ci peuvent également contenir des kystes de toxoplasme. Ces kystes contiennent le parasite toxoplasma gondii et peuvent causer de graves dommages au fœtus.

Toutes les viandes doivent être lavées et cuites à point. Évitez les volailles pré-farcies, les viandes prêtes à manger et les tartinades car elles peuvent contenir des bactéries nocives.

Le foie doit être évité car il contient de fortes doses de vitamine A et son excès peut être nocif pour le fœtus.

  1. Alcool

L’alcool est votre pire ennemi lorsque vous êtes enceinte. C’est comme un poison pour votre fœtus. La quantité d’alcool que vous allez consommer traversera le placenta et ira dans le sang de votre bébé. Votre bébé peut avoir des problèmes de santé permanents.

  1. Restauration rapide

Il suffit de les éviter ces neuf mois. Vous ne savez pas ce qui se passe dans la cuisine du restaurant : même s’ils lavent les légumes et la viande ou pas. Alors, mieux vaut éviter que de risquer la santé de votre bébé.

  1. Jus non pasteurisé

La pasteurisation est le processus par lequel la nourriture, les jus et autres liquides sont passés pour tuer les bactéries et autres germes. Les jus que vous trouvez dans les stands ne sont pas soumis à ce processus et certains sont vendus dans les rayons de votre supermarché. Vérifiez toujours l’étiquette avant d’acheter.

  1. Œufs crus

Manger des œufs crus peut entraîner une intoxication alimentaire. Bien qu’une intoxication alimentaire affecte rarement le fœtus, elle risque de rendre la future maman très malade.

Évitez également les vinaigrettes et les sauces maison contenant des œufs crus (mayonnaise, hollandaise, vinaigrette César). Essayez ceux fabriqués en magasin car ils contiennent des œufs pasteurisés.

  1. Produits laitiers non pasteurisés

Inutile de dire que le lait et le fromage non pasteurisés peuvent à nouveau vous donner une intoxication alimentaire qui peut potentiellement être nocive pour vous et votre fœtus.

  1. Fromage à pâte molle

Il est fabriqué à partir de lait non pasteurisé et peut contenir des bactéries. Ceux-ci incluent le fromage feta, le gorgonzola et tous les autres fromages à la mexicaine.

  1. Aliment en conserve

Pour la simple raison qu’il pourrait être trop vieux et que la teneur en eau peut héberger des bactéries nocives. De plus, le revêtement des boîtes de conserve contient souvent du bisphénol A (BPA), qui affecte l’activité endocrinienne et nuit au fœtus.

  1. Suppléments à base de plantes

Évitez tous les tisanes et suppléments pendant la grossesse, car vous ne pouvez jamais être sûr de leurs ingrédients. Certains suppléments contiennent des doses élevées de caféine et d’éléments de perte de poids.

Évitez les herbes comme le séné, l’absinthe et le chou palmiste nain, et parlez-en à votre médecin avant de décider de prendre n’importe quelle tisane.

  1. Tabagisme

Chaque cigarette que vous fumez est nocive pour votre bébé. La nicotine présente dans le tabac ralentit la croissance du fœtus et donne naissance à des bébés de faible poids et prématurés.

  1. Viennoiseries et crème glacée faits maison

Comme tous les produits laitiers, les biscuits faits maison peuvent être crus et causer une intoxication alimentaire et des infections bactériennes. La même chose est vraie avec les glaces faites maison. Évitez les produits artisanaux, et cédez plutôt à votre envie en la faisant passer de temps en temps par une marque réputée.

  1. Graisse

Trop de graisse n’est jamais la bienvenue. Les aliments riches en acides gras oméga-3, 6 et 9 sont toujours recommandés, tandis que les graisses saturées sont à éviter.

Évitez donc les lardons, le beurre, la crème sure, les beignets, les biscuits, le beurre de cacahuète et l’huile hydrogénée pendant la grossesse.

En cas de doute, n’oubliez jamais de consulter votre médecin.

La grossesse est l’une des plus belles phases de la vie d’une femme alors détendez-vous, restez calme et gardez à l’esprit ces simples choses à faire et à ne pas faire. Cela vous aidera à rester en bonne santé, à donner à votre bébé le meilleur de sa santé et à faciliter l’accouchement.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top